Message
Home > Projets > Numérisations > Le manuscrit J.b.IX.10

Le manuscrit J.b.IX.10 de la Bibliothèque ancienne (Biblioteca antica)

Détail du manuscrit J.b.IX.10 (folio 58 v - 59)

 

1401 e.

La forme et le contenu de l’anthologie révèlent un cheminement complexe.
Le manuscrit compact de 91 folios, aux dimensions de 29,5 x 10,5 cm, laisse penser qu'il s'agit d'un registre comptable de petit format assez fréquent dans les cercles italiens;
Il contient un mélange de poèmes connus de Guillaume de Machaut, Eustache Deschamps, Oton Grandson, des extraits d'un petit corpus où prévalent les poèmes écrits par les princes (Les Cent ballades et les réponses), une série de poèmes attribués à un certain Naudin Aliz dont il est fait mention uniquement dans ce recueil;
Cinq copistes différents au moins ont participé à la composition du recueil, en écriture chancelière assez commune;
Tout modeste qu'il soit ce manuscrit passe très tôt dans la collection privée de la maison de Savoie.

Le recueil invite à se poser plusieurs questions au sujet de la circulation de la poésie française à l'époque pré-moderne:

  • Quelles relations le codex permet-il de mettre à jour entre auteurs célèbres et contributeurs anonymes?
  • Quelles circonstances ont présidé au collationnement et à la préservation de ces poèmes?
  • Son petit format et sa calligraphie permettent-ils de remettre en question le principe de mécénat par lequel la noblesse est toujours présentée comme la force exclusive derrière la création poétique?
  • Quel rôle aurait joué Marie de Bourgogne, épouse du Duc de Savoie Amédée VIII, dans la promotion de la poésie courtoise française à la cour du duc de Savoie?

 

1792 e.

Jérôme d'Arblay (folio 59 r.)

 

Le manuscrit devient livre moderne en voyageant à travers l’Europe.

Il reçoit une reliure et s’intitule désormais Recueil de galanteries.

Les ballades médiévales refont surface; elles paraissent cette fois-ci comme les jeux poétiques de la cour sous l’Ancien Régime.

Le volume est présenté par un commentateur qui écrit dans la langue de la fin du dix-huitième siècle.

L’érudit prend plaisir à thésauriser la mémoire d’une littérature d’antan.

Jérome d’Arblay signe le livre et le date, appropriant pour son époque ce savoir et ses jeux ingénieux.

L’écriture pré-moderne est ainsi mise à jour et entre dans de nouveaux circuits de la vie littéraire et intellectuelle.

Ce recueil pose une deuxième série de question portant sur les vies modernes de la fiction médiévale.

 

  • Comment les générations ultérieures, tout en l’appréciant, ont-ils compris ce recueil de poésie?
  • Quelle culture médiévale ont-elles créée?
  • Pour quels effets?

Un cliché à la vie dure veut qu’écrivain/e/s du dix-huitème siècle ont largement ignoré des poètes médiévaux.  Le mépris de Voltaire pour ces “fanatiques barbares” passe souvent pour l’opinion commune des Lumières.  Ce recueil de galanteries semble exprimer le contraire, puisque le commentateur affirme qu’il mérite de figurer dans toute bibliothèque.

  • Qu’est-ce-qui constituait une bibliothèque médiévale à l’époque de la Révolution francaise?
  • Comment comprendre  ces recueils de poèmes manuscrits par rapport aux imprimés?
  • La poésie du Moyen Âge tardif contribue-t-elle à la façon dont on conçoit l’antiquité à l’époque de Rousseau et de Diderot?
  • Quelle était la circulation de ce type de manuscrit en Europe?  S’agit-il du bien prisé d’une noblesse en déroute?  D’un butin de guerre? D’une préparation à la République des Lettres?

Telles sont des questions qui animeront en 2015 le séminaire de recherche dont les responsables sont Helen Solterer (Duke University), and Deborah McGrady (University of Virginia).  

Elles poursuivent le travail éditorial d’ Alessandro Vitale-Brovarone : Le Moyen  français 6 (1980).  

En donnant libre accès à ce recueil manuscrit numérisé, elles invitent d’autres critiques à se joindre aux recherches.

En donnant libre accès à ce recueil manuscrit numérisé, elles invitent d’autres critiques à se joindre aux recherches. ADD  Pour plus d'informations sur le projet "FDH-Humanité & Numérique" y compris les mails des responsables du séminaire, consultez le site : www.francophonedh.com
Écrit par Redazione Web ASTO   
Mardi, 18 Novembre 2014 21:44
Mis à jour ( Mardi, 25 Novembre 2014 17:40 )
 

Le manuscrit J.b.IX.10
Le manuscrit numérisé, J.b.IX.10


Accéder »

CREDITS

A project

Duke University

CFFS

Avec la contribution

 

Ecrit par Redazione ASTO
Date de création: pas définies
Dernire mise jour (pas dfinie)